Les faux comptes Twitter certifiés : une menace pour les géants de Wall Street

Les faux comptes certifiés ont fait plusieurs dégâts sur le réseau social et cela peut même impacter l’économie de plusieurs pays, surtout au niveau des marchés financiers. On peut prendre comme exemple la chute brusque du cours de plusieurs groupes pharmaceutiques, causée par un faux compte Twitter certifié Eli Lilly, qui a tweeté que l’insuline est maintenant gratuite aux États-Unis.

C’est la pagaille pour la bourse Wall Street à cause des faux comptes Twitter certifiés

L’entreprise Lockheed Martin a aussi eu sa part de problème sur le réseau social d’Elon Musk. En effet, un utilisateur Twitter certifié qui a usurpé l’identité de l’entreprise de Défense a tweeté que la vente d’armes sera en suspens dans plusieurs pays. Tous ces problèmes proviennent évidemment de la certification d’un compte Twitter via l’achat du fameux badge bleu, qui a été suspendu temporairement par la nouvelle équipe d’Elon Musk.

Le rachat du réseau social Twitter par Elon Musk ne présageait rien de bon

Elon Musk, le fondateur des entreprises Tesla et SpaceX, a fait une annonce concernant l’achat du réseau social Twitter en juin 2022, mais cela n’a pas abouti vu qu’il a annulé la démarche. Le monde entier a toutefois été surpris après l’annonce du rachat de Twitter pour une somme astronomique de 44 milliards de dollars en octobre 2022.

La première annonce d’Elon Musk a abasourdi les utilisateurs de Twitter vu qu’il projette de faire payer 8 dollars aux abonnés du réseau social pour la certification de leur compte. Un système d’authentification du patron de Tesla a vite été mis en place, permettant en même temps de monétiser Twitter via le fameux badge bleu.

Par mois, les utilisateurs sont ainsi obligés de payer 8 dollars pour que leur compte Twitter puisse avoir une certification officielle. C’est toutefois un moyen pour les entreprises et les influenceurs sur la plateforme d’augmenter leur autorité et de devenir ainsi très recherchés. 

Cependant, le monde de Twitter a été mis sens dessus dessous à cause de ce système de certification qui est censé protéger les utilisateurs. En effet, plusieurs faux comptes ont émergé et se font passer pour des entreprises et des célébrités. Ils tweetent ainsi de fausses informations sur Twitter, ce que les clients du réseau social prennent comme authentique vu que les comptes sont équipés du badge bleu.

Lockheed Martin : un faux compte Twitter qui a fait des ravages aux États-Unis

Twitter sur la maquette de téléphone mobile

D’après CNBC, les faux comptes Twitter ont engendré un grand nombre de problèmes côté Bourse. C’est le cas avec l’entreprise Lockheed Martin dont le compte a été usurpé par un utilisateur qui a réussi à avoir le badge bleu via une reproduction parfaite du logo de la firme de défense. Il s’agit du compte usurpateur @LockheedMartini, il a tweeté que les ventes d’armes seront suspendues dans plusieurs pays (Israël, Arabie saoudite, États-Unis) jusqu’à ce qu’une enquête soit faite sur chacun d’eux concernant une violation des droits de l’homme.

À cause de ce faux compte Twitter, l’entreprise Lockheed Martin a perdu 5 % en bourse, même si cela est survenu à cause d’une rotation d’actifs vers des valeurs à risque.

Des millions d’annonceurs ont quitté le réseau social Twitter

Parmi les réseaux sociaux, Twitter fait partie des plateformes les plus rentables en ligne vu que la plupart des annonceurs y proposent leur service aux utilisateurs. Après l’achat de Twitter par Elon Musk, un grand nombre d’entreprises se sont retirées du réseau social Twitter dans la mesure où les clients potentiels qui pourraient acheter leur service ou leurs produits en ligne sont moins nombreux à cause de la certification.

Ainsi, plus de 50 % de l’ensemble des groupes de santé se sont retirés à partir du 11 novembre 2022. Pour celles qui sont restées, comme le cas des entreprises pharmaceutiques Sanofi et d’Ipsen, elles commencent à perdre environ 4 à 5 % de leur bénéfice sur le réseau social d’Elon Musk et les faux comptes certifiés Twitter ne font qu’aggraver les choses.

Ce changement subit de la situation sur le réseau social Twitter a aussi remis en surface l’affaire concernant la hausse de prix de l’insuline aux États-Unis. En effet, pour les citoyens américains qui n’ont pas d’assurance maladie, cela peut coûter aux alentours des 1000 dollars par mois. Cette rumeur a été divulguée par des comptes fakes certifiés sur Twitter d’après les informations données par Forbes.

En effet, un des faux comptes certifiés par Twitter, qui a arboré le nom du sénateur Bernie Sanders, a annoncé sur le réseau social d’Elon Musk que les industries et les entreprises pharmaceutiques aux États-Unis sont trop cupides vu le prix élevé de l’insuline.

En tenant compte des millions de problèmes rencontrés par le réseau social Twitter sous la direction d’Elon Musk, la plupart des annonceurs et entreprises qui vendent du service en ligne se sont retirés de la plateforme. Parmi les entreprises et les annonceurs qui ont quitté Twitter, on a :

  • General Motors,
  • Motors,
  • Mondelez,
  • Pfizer,
  • etc.

En attendant les nouvelles directives d’Elon Musk, le système de certification a été suspendu sur le réseau social Twitter.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Multimédia / Les faux comptes Twitter certifiés : une menace pour les géants de Wall Street