Présidentielle 2022 : Macron en visite à Marseille, serait-il déjà en campagne ?

À Marseille, le chef de l’état français poursuit toujours sa visite présidentielle. Depuis trois jours, il séjourne dans la cité phocéenne avec une ribambelle d’activités qui sans doute annonce sa rentrée politique, sinon sa campagne électorale. Depuis trois jours, Emmanuel Macron, président et probablement candidat à sa propre succession pour les échéances électorales qui se dérouleront dans un peu plus de sept mois montre tous les signes d’une campagne électorale. Il déroule à chaque étape du voyage, son plan pour le redressement de Marseille.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Des signaux qui ne trompent point !

Les nombreuses activités initiées par le chef de l’État au cours de son séjour à Marseille et qui se déroulent toujours sont sans doute de nature à séduire un électorat.

Venu avec un discours salvateur dont l’essence est de restructurer Marseille, il est admissible que le président Macron exhale le parfum d’une campagne à quelques mois des échéances électorales. « Le fait qu’il vienne passer trois jours envoie un message fort sur la volonté de remettre Marseille à son niveau de deuxième ville française. Ce déplacement est inédit dans les annonces qui seront faites et dans sa méthode, c’est-à-dire un travail main dans la main, entre l’État et la ville », avait évoqué Cathy Racoon-Bouzon, la députée LREM de Marseille.

Un agenda bien rempli et soigneusement préparé

En effet, le président en exercice, E. Macron déroule un agenda politique très chargé, mais suivi avec scrupule. Dès son arrivée, il avait tenu une rencontre riche et fructueuse en échanges avec les élus locaux. Il a eu également des déplacements risqués dans les quartiers nord puis une visite du commissariat. Le président a ensuite pris part à la rentrée des classes dans une école. S’ensuit, un émouvant discours sur fond de Vieux-Port hier ; visite de l’hôpital de la Timon ; promenade en mer… une ribambelle de travaux politiques meublés par des séances uniques de selfies avec les badauds et des bains de foule inoubliables. Vraisemblablement, ces activités représentent des signaux qui ne font plus de doute que le chef de l’état est de plain-pied en campagne pour sa réélection.

Dans la journée de ce vendredi, l’ancien de l’Ecologie Nicolas Hulot le rencontrera avec l’équipe de sa fondation pour une visite des calanques de Marseille. «  Demain, je porterai auprès d’Emmanuel Macron l’urgence d’agir pour la biodiversité que représente la PFUE afin de prendre des décisions structurantes », à l’ancien ministre, ce jeudi.

Par ailleurs, Emmanuel Macron assistera dans cette même journée à l’ouverture du congrès mondial de la Nature qui s’ouvre aujourd’hui à Marseille.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

 Macron et son plan pour Marseille

Le principal objectif de cette visite présidentielle d’Emmanuel Macron est avant tout la présentation de son plan ambitieux pour le redressement de la future capitale méditerranéenne. Et ce redressement, Marseille en a besoin selon les propos de l’Élysée. En effet, au sujet de la visite et du plan du président, le maitre de Marseille, Benoit Payan confie à l’AFP que « C’est [Marseille, ndlr] une ville bouleversante, merveilleuse, une ville de résilience. Mais c’est une ville dans une situation financière exsangue, qui n’est pas à la hauteur de ce qu’elle devrait être. Ça fait longtemps qu’elle rate ses rendez-vous ».

Par ailleurs, un vaste plan de rénovation des écoles de la ville dont le cout est estimé à pas de 1,2 milliards d’euros a été abordé au cours de la visite. Des renforts policiers pour lutter contre l’insécurité, une initiative pour relancer des projets de transport urbain, des mesures pour l’habitat et de nombreuses autres thématiques ont été développés.

 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Politique / Présidentielle 2022 : Macron en visite à Marseille, serait-il déjà en campagne ?